Savez-vous faire la différence entre une contracture, une crampe et un spasme?

Qu’est-ce qu’une contracture?

C’est un état de contraction permanent d’un muscle ou d’un groupe de fibres musculaires.

Constatations cliniques

  • Possibilité de sensibilité à l’étirement
  • Douleur ou non en fonction de :
    • L’irritation des chémorécepteurs (récepteur sensorielspécifiquement sensible à un stimulus de nature chimique);
    • Augmentation de la pression sur les mécanorécepteurs (neurones sensoriels sensibles aux déformations mécaniques);
    • Anoxie tissulaire (diminution importante de la quantité d’oxygène distribuée par le sang aux tissus).
  • Limitation des amplitudes de mouvement ou non.
  • Cordon musculaire palpable.
  • Contraction non douloureuse (la plupart du temps)

 

Qu’est-ce qu’un spasme?

C’est une contraction musculaire involontaire, subite, intense et passagère touchant essentiellement les muscles lisses et posturaux. C’est un processus de défense du corps afin d’attirer l’attention et de nous mettre au ralenti afin que nous puissions prendre action.

Qu’est-ce que les muscles lisses ?

Les muscles lisses se contractent de manière involontaire, à l’inverse des muscles striés.

Ils ont pour fonction de faire circuler des substances dans le corps, et sont présents au niveau des parois du tube digestif (pour assurer le péristaltisme), des artères (pour favoriser la vasomotricité), mais aussi dans le système urinaire et respiratoire pour favoriser la circulation de l’urine et de l’air.

Qu’est-ce que les muscles posturaux ?

Les muscles posturaux sont des muscles profonds du bassin, de la colonne vertébrale, des épaules et des abdominaux. En fait ces muscles sont en permanence sollicités pour stabiliser la colonne vertébrale lorsque le corps bouge ou se déplace dans ses mouvements quotidiens. Si ces muscles sont faibles, les mouvements sont imparfaits et la posture se dégrade, ce qui entraîne à son tour une nouvelle limitation des capacités musculaires.

Les muscles du tronc jouent le rôle d’un catalyseur qui transfère l’énergie à partir des grands groupes musculaires vers les plus petits. Ce « centre postural » est composé des muscles du tronc et du pelvis, des muscles abdominaux profonds qui protègent la colonne vertébrale, des abdominaux obliques qui longent l’abdomen, du muscle érecteur, situé dans le bas du dos et des muscles des hanches et du bassin.

Constatations cliniques

  • Limitation de mouvement
  • Posture antalgique (type torticolis)
  • Étirement douloureux
  • Possibilité de régression des symptômes après trois à quatre jours

 

Qu’est-ce qu’une crampe?

C’est une contraction paroxystique involontaire, intense, douloureuse et transitoire des muscles striés (toutes les fibres)

Qu’est-ce que les muscles striés ?

Le muscle strié est un tissu musculaire caractérisé par la présence de stries en microscopie, du fait de l’organisation régulière des filaments. Il peut désigner deux types de muscles différents :

Les muscles squelettiques sont les muscles sous contrôle volontaire du système nerveux central. Le corps humain comprend environ 600 muscles présents chez tous les individus sains.

Le myocarde est le tissu musculaire (myo-, muscle) du cœur (-carde). C’est un muscle épais et creux se contractant de manière rythmique.

Constatations cliniques

  • Douleur intense
  • Impotence fonctionnelle
  • Raccourcissement musculaire
  • Rigidité à la palpation

Quoi faire en présence de ces différentes problématiques?

La première chose à faire est de stopper l’activité en cour (à moins que celle-ci ne vous ai déjà forcé à vous arrêter d’elle-même) et mettre le corps au repos.

Faire une balance circulatoire : alternez entre froid et chaud. Ceci a pour effet d’activer la circulation dans la région affectée en créant de la vasoconstriction (froid) et de la vasodilatation (chaud) au niveau des vaisseaux sanguins. Évitez de mettre de la glace directement sur la région. Favorisez plutôt une débarbouillette mouillée froide. La glace directement pourrait nécroser les micro capillaires et donc ralentir la guérison car le corps devra en recréer.

Identifiez les différentes sources de stress pour le corps : environnement de travail mal adapté, mouvements répétitifs, mauvaise posture au travail, à la maison et dans les activités sportives, changement de tâches ou même de type de travail, etc.

Pensez à votre alimentation ainsi qu’à la quantité d’eau consommée au quotidien. Notre corps étant fait de plus ou moins 80% d’eau, il est donc important de bien s’hydrater autant au travail que durant une activité sportive.

Pensez à consulter un massokinésithérapeute afin de favoriser la récupération dans un premier temps et ensuite de consulter sur une base régulière afin d’éviter que ces problématiques reviennent.

La prévention à bien meilleur goût!

Charlyne Carrier

Massokinésithérapeute Agréée

Vous en voulez plus?

Inscrivez-vous à notre infolettre afin d'avoir des trucs, recevoir en primeur les nouveautés et promotions!

Merci, vous êtes bien inscrit!